Community Update

World Pulse Toolkits Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits are all available here.

We are especially excited to share our signature Citizen Journalism and Digital Empowerment Curriculum. Start learning today!

LE VOYAGE EFFECTUE EN R.D.CONGO PAR LES FEMMES DU MONDE QUI ONT RECU LE PRIX NOBEL

Nous étions tous ravies de c’est arrive des grandes personnalités ici chez nous à BUKAVU qui nous a laissent de paroles intéressantes tous cela grâce à la technologie qui nous a fait quitte dans un monde de ténèbres d’où personne ne connait pas quoi faire ni où allé, mais la nouvelle technologie (internet) est devenu notre envoyé spéciale et ou plus rapide a atteindre tout le monde et par tout au monde ,pour le moment dans notre région nous avons déjà un nombre pas tout affait la majorités des femmes et des filles qui sont capable a utilise la nouvelle technologie et elles peuvent défendre leurs droits et personne ne peut leur maltraité de telle ou telle façon , dans ce visite de nobel womens nous avons eu la chance de nous parle a propos de la campagne internationale pour mettre fin aux viols et a la violence fondée sur le genre en situations de conflit. Je profite cette chance d’annonce à toute les personnes que sa soit homme ou femme que nous disions stop à la violence faite à la femme et de savoir protège les femmes et les enfants en cas de conflit ou de guerre.

English translation by community member LightMyWay

WORLD’S NOBEL-PRIZE-WINNING WOMEN TRAVEL TO DRC

We were all elated at the arrival of these famous people here in our city of Bukavu, who left us with interesting words. All this was thanks to technology which helps us leave our world of obscurity where no one knows what to do or where to go, but this new technology (the internet) has become our special envoy by which it is faster to reach everyone everywhere in the world. Right now in our region there is a good number (though not quite the majority) of women and girls who can use new technology. They can defend their rights and nobody can abuse them in this or that way. During this visit of women Nobel winners, we got the chance to talk to each other about the international campaign to end rape and gender-based violence in conflict zones. I’m taking this opportunity to announce to all people, both men and women, that we say “STOP” to violence against women and to know how to protect women and children in situations of conflict or war.

Comments

annelies's picture

Chere Masoka, Internet nous a

Chere Masoka,

Internet nous a offert des possibilités illimitées, et c'est grace aux personnes comme vous que l'on arrive a profiter dans la meilleur maniere de ces possibilités. Je trouve aussi que c'est l'intermédiare le plus efficace pour sensibiliser les gens tout autour du monde des problemes qui se sont survenus en RDC; puisqu'un message sur internet pourrait etre lu par n'importe qui, n'importe ou dans le monde, et c'est a travers ce processus que l'on puisse réussir a contrecarrer les exactions qui se sont produites.

Alors c'est surtout constructif au niveau de la possibilite d'instaurer des changements, mais c'est aussi constructif puisque les personnes qui lisent vos messages peuvent etre inspirées dans leurs propres vies par votre passion, votre force et votre acharnement.

Comment est-ce que les filles a Bakavu ont appris a utiliser Internet au cours des dernieres annees? Y'a t-il des classes pour se renseigner?

A bientot,

Annelies

masoka's picture

REMERCIEMENT

jesuis vraiment très contante de votre commentaire il est vrai que l'accéssibilité et la plus part des résolutions sont plus favorable avec internet le monde est devenu une quartier et ou une village ou chaque personne peut parcourir dans peu des temps et qui ne demande pas beaucoup des moyens de déplacement ,vraiment mon coeur est ramplis des joie pour connaitre l'utilisation de l'ordinateur ou l'informatique je dire l'internet en soi,pour ce qui conserne votre question il me semble très difficile de vous repondrez parceque a bukavu nous avons qu'une seule centre d'informatique pour les filles ,ainsi que des femmes d'où la centre ou jesuis l'une de membre,nous avons encore beaucoup du travail ou des taches à réalisé :la multiplicité des centres ,avoir la bonne volonte de y travaille ,donc nous n'avons qu'un petit nombre des filles qui sont en mesures d'utilise l'autonomisation de l'internet imaginé vous un petit centre comme la notre centre mama shujaa qui prend cette responsabilité de faire apprendre l'internet dans notre province du sud-kivu,nous continuerons toujour a remerciez MAMAN NEEMA NAMADAMU qui nous a unitie

MASOKA

LightMyWay's picture

Merci !

Chère Masoka,

Merci pour votre message ! Pour rajouter à votre conversation avec Annelies : Combien de profs/enseignants a-t-il le centre Maman Shujaa ? Mme Neema continue-t-elle à visiter le centre ? A présent il n’existe qu’un seul centre pour l’internet et la technologie ; s’il y avait assez de fonds, est-ce qu’on serait prête à construire un deuxième centre ? Est-ce qu’il serait à Bukavu ou dans une autre ville ou un autre village ?

J’espère continuer à vous voir sur WorldPulse, pour lire vos commentaires et apprendre vos nouvelles. Merci encore, ma sœur !

Chaleureusement,
LightMyWay
(Lydia)

masoka's picture

MERCI

Merci pour votre commentaire et en plus de cela vos questions me rand heureuse et je suis prête à vous répondre : nous avons quatres enseignants, ils assument leurs responsailités mais cela difficilement parceque ils commencent dès le matin jusqu'à 16 heures sans repos, NAMADAMU neema visite chaque fois notre centre et celà où elle passe tout son temps et elle nous donne des conseilles, et du courage , jusqu'à l'heure où je vous écris nous connaissons un seul centre d'informatique (internet) et la technologie pour les femmes qui est appelé centre MAMA SHUJAA d'où la nôtre, vous me demandiez s'il y avait assez de fonds si nous sommes prête à construire un deuxième centre, mais oui et d'ailleur ce nos souhait profonde dans nos coeurs , ce le fonds qui nous manque et si nous en trouvons nous pouvons construire pas le deuxième seulement mais nombreux, ce qui peut nous avantagées plus ce d'avoir au moins 5 centres dans notre ville de BUKAVU et un centre dans chaque territoire. Je resterais à votre disposition en ligne.

MASOKA

LightMyWay's picture

Vive le centre Maman Shujaa !

Merci beaucoup pour votre réponse, Masoka. Je suis ravie que le centre Maman Shujaa s’intéresse à l’ouverture de bien plus de centres internet dès qu’il aura les fonds. J’espère, dans les années à venir, vous aider à atteindre ce but. En attendant, je vous soutiens solidairement, malgré la distance !

Lydia

masoka's picture

merci encore une foi

je vous remerci pour la bonne volonte de nous aide dans des années future se vraiment une chose a encourage par tous le monde nous resterons toujour a votre disposition et je dit courage DIEU notre sauveur vous soutiendrez

MASOKA

We were all elated at the arrival of these famous people here in our city of Bukavu, who left us with interesting words. All this was thanks to technology which helps us leave our world of obscurity where no one knows what to do or where to go, but this new technology (the internet) has become our special envoy by which it is faster to reach everyone everywhere in the world. Right now in our region there is a good number (though not quite the majority) of women and girls who can use new technology. They can defend their rights and nobody can abuse them in this or that way. During this visit of women Nobel winners, we got the chance to talk to each other about the international campaign to end rape and gender-based violence in conflict zones. I’m taking this opportunity to announce to all people, both men and women, that we say “STOP” to violence against women and to know how to protect women and children in situations of conflict or war.

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Letters to a Better World

Letters to a Better World

Community »

Connect with women on the ground worldwide

womenspace's picture

CAMBODIA: Ordinary Women Can Make a Difference

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative