Community Update

World Pulse Toolkits Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits are all available here.

We are especially excited to share our signature Citizen Journalism and Digital Empowerment Curriculum. Start learning today!

LE LANGUE MATERNELLE.

Langue maternelle est la première langue apprise à la maison dans l'enfance et encore comprise par la personne au moment où les données sont recueillies pour moi ma langue maternelle c’est le swahili suivie de français. Si la personne ne comprend plus la première langue apprise, la langue maternelle est la deuxième langue apprise. Dans le cas d'une personne qui a appris deux langues en même temps dans la petite enfance, la langue maternelle est la langue que cette personne a parlé le plus souvent à la maison avant de commencer l'école. Une personne a deux langues maternelles seulement si les deux langues ont été utilisées aussi souvent et sont toujours comprises par la personne. Dans le cas d'un enfant qui n'a pas encore appris à parler, la langue maternelle est la langue parlée le plus souvent à cet enfant à la maison. Un enfant a deux langues maternelles seulement si les deux langues lui sont parlées aussi souvent, afin qu'il apprenne les deux en même temps.
Les langues constituent les instruments les plus puissants pour préserver et développer notre patrimoine matériel et immatériel. Tout ce qui est fait pour promouvoir la diffusion des langues maternelles sert non seulement à encourager la diversité linguistique et l'éducation multilingue mais aussi à sensibiliser davantage aux traditions linguistiques et culturelles du monde entier et à inspirer une solidarité fondée sur la compréhension, la tolérance et le dialogue.
Une finalité de l’introduction d’une langue vivante en maternelle est de créer les conditions favorables pour donner envie d’apprendre plus tard cette langue.
Les objectifs sont modestes et il ne peut s’agir que d’une sensibilisation à cette langue. Mais la sensibilisation n’est pas exclusive d’apprentissages. Des compétences peuvent en effet être avantageusement travaillées en maternelle. D’une part, les schémas articulatoires des jeunes enfants sont très mobiles et ne sont pas encore « limités » par les automatismes de la langue maternelle. D’autre part, les capacités auditives sont à cet âge peu altérées par une filtration, elle aussi induite par l’exposition aux seuls phonèmes utilisés en français (seulement une trentaine, alors qu’il y en a beaucoup plus en anglais, en allemand ou en espagnol).
L’introduction d’une langue vivante en maternelle peut donc être très bénéfique, tant pour la discrimination auditive, que pour la reproduction de sons, d’intonations et d’accentuations. Cela est d’autant plus important, que ces compétences sont de plus en plus difficiles à acquérir au fur et à mesure que l’enfant grandit. La marionnette est l’élément qui balise dans le temps le moment de langue vivante. Cette identification est nécessaire afin d’éviter toute interférence avec les moments de langue première (surtout pour les enfants dont la langue maternelle n’est pas le français). Durant ces moments, l’enseignant utilise la marionnette pour introduire des éléments de langue vivante qui seront manipulés par la suite. Elle devient ainsi son interlocuteur et celui des enfants. Sa présence, qui dépend de la langue utilisée par les enfants, incite ceux-ci à rester concentrés et à ne pas utiliser la langue première. Grâce à la marionnette, l’unité de temps du moment de langue vivante est donc définie à la fois par son début et sa fin, mais aussi par son contenu bien différencié des autres moments de classe se déroulant en français,le swahili et le français sont deux langues qui domine la r d congo,
merci, ces gens parlent leur langue maternelle en marchant vers les camps de refuges

English translation by community member liannareed

Mother Tongue

The mother tongue is the first language learned in the house in infancy and still understood as of today. My mother tongue is Swahili followed by French. If the person no longer understands the first language learned, the second language becomes the mother tongue. In the case of a person who learns two mother tongues at the same time as a child, it is the language that this person speaks often at home before going to school. A person with two mother tongues has two languages if both are used often and if they are always understood by the person. In this case, the child has not yet learned how to speak, the mother tongue is the spoken language the most often for the children.

The languages make up the most powerful instruments for preserving and developing our heritage both material and immaterial. All that is done for the promotion of the diffusion of mother tongues, not only to encourage linguistic diversity and multilingual education but also to raise awareness of the advantages to linguistic and cultural traditions in the world and to inspire solidarity founded on understanding, tolerance and dialogue. An introductory purpose to the another language in kindergarten is to create the favorable conditions for children to want to continue to learn later in life.

The objectives are modest and it can only be an awareness of the languages. But the awareness is not limited to learning. The competences can in effect be advantageous in kindergarten. On the one hand, the articulated patterns of young children are very mobile and are not yet limited by the automatization of the mother tongue. On the other, the auditory capacities are at this age, not altered by filtration and by phonemes used in French (only 30 while there are many more in English, German, or Spanish).

The introduction of a living language in kindergarten is very beneficial for auditory discrimination, for the reproduction of sounds, intonations and accentuations. It is very important that these competencies, which are more and more difficult to acquire are available for children as they grow up. The puppet, used in class, is the element that marks the time of the living language. This identification is necessary in the end to avoid all interference of moments of the first language (especially for children whose mother tongue is not French). During these times, the teacher uses puppetry to introduce the elements of a spoken language, which will be introduced later. The presence which depends on the language spoken by the children, encourages them to stay focused and not use their first language. Thanks to puppetry, the amount of time speaking the first language is designated by both the beginning and the end but also by the differentiated content and the other moments of class that are spoken in French. Swahili and French are the two main languages in the DRC.

Thank you, these people speak their mother tongue and walk on towards the refugee camps.

Downloads

Comments

Edka's picture

La langue maternelle

Bonjour Neema,

Je trouve intéressant comment vous décrivez ce qu'est la langue maternelle. Effectivement, c'est la première langue qu'on entend au berceau et qu'on apprend par la suite. Votre langue maternelle est le swahili mais avec le reste de la RDC, vous parlez le français. Et le lingala - vous le parlez aussi?
Mimi naongea swahili kidogo saana kwa sababu nimeka kule Nairobi, lakini nimesahau vitu vingi. (ne riez pas, j'ai oublié un peu mon swahili).

Je suis tout à fait d'accord avec vous sur la dernière partie aussi. Un enfant trouve facile à apprendre et à pratiquer deux langues parfaitement. - c'est très bénéfique - il devient bilingue. Comme les cellules de son cerveau ne sont pas développées, il prononce bien les phrases et n'a pas beaucoup d'accent quand il parle une langue étrangère. L'apprentissage des langues doivent se faire dès le plus bas âge, je crois. Il y a de bons résultats.

Vous dites très justement ceci: les langues contribuent à la ....."solidarité fondée sur la compréhension, la tolérance et le dialogue."
Je vous encourage Neema à partager avec tous ce que vous avez découvert concernant l'acquisition de la langue maternelle.

Bon courage et à bientôt!

Edith

BUHENDWA NEEMA's picture

Bonjour

bien à vous,je suis vraiment heureuse de vous voir me commenté
miye na ongeya sana Swahili,car c'est vraiment ma langue maternelle,car je suis bukavienne,et à bukavu c'est le swahili et français qui dominés, et souvent un bon nombre des enfants maitrisent bien la langue maternelle que les second langue aprise souvant à l'ecoles
merci pour le courage manifesté à mon égard!!!!

neema

mayele's picture

MERCI

Merci Neema pour votre article très bien écris,j' aimerais savoir si tu voudrais bien aussi apprendre l' Anglais,Au centre Mama Shujaa il ya des enseignants devouès qui s' adonnent a l 'apprentissage de cette langue qui gagne de plus en plus de l 'espace sur le marché du travail.Je compte te lire très prochainement.
Merci

Mayele , Maman shujaa and World Pulse volunteer

BUHENDWA NEEMA's picture

bien à vous

merci aussi à vous! il est vrai que au centre mama shujaa,il y a une formation d'anglais,je compte aussi y participer,mais nous quitons souvant dans l'auditoire dans les heures tardive par apport au temps prevue pour la formation;me fin de fin de vais aussi me formé del'anglais
merci et à bientôt

neema

liannareed's picture

Translation

Mother Tongue

The mother tongue is the first language learned in the house in infancy and still understood as of today. My mother tongue is Swahili followed by French. If the person no longer understands the first language learned, the second language becomes the mother tongue. In the case of a person who learns two mother tongues at the same time as a child, it is the language that this person speaks often at home before going to school. A person with two mother tongues has two languages if both are used often and if they are always understood by the person. In this case, the child has not yet learned how to speak, the mother tongue is the spoken language the most often for the children.

The languages make up the most powerful instruments for preserving and developing our heritage both material and immaterial. All that is done for the promotion of the diffusion of mother tongues, not only to encourage linguistic diversity and multilingual education but also to raise awareness of the advantages to linguistic and cultural traditions in the world and to inspire solidarity founded on understanding, tolerance and dialogue. An introductory purpose to the another language in kindergarten is to create the favorable conditions for children to want to continue to learn later in life.

The objectives are modest and it can only be an awareness of the languages. But the awareness is not limited to learning. The competences can in effect be advantageous in kindergarten. On the one hand, the articulated patterns of young children are very mobile and are not yet limited by the automatization of the mother tongue. On the other, the auditory capacities are at this age, not altered by filtration and by phonemes used in French (only 30 while there are many more in English, German, or Spanish).

The introduction of a living language in kindergarten is very beneficial for auditory discrimination, for the reproduction of sounds, intonations and accentuations. It is very important that these competencies, which are more and more difficult to acquire are available for children as they grow up. The puppet, used in class, is the element that marks the time of the living language. This identification is necessary in the end to avoid all interference of moments of the first language (especially for children whose mother tongue is not French). During these times, the teacher uses puppetry to introduce the elements of a spoken language, which will be introduced later. The presence which depends on the language spoken by the children, encourages them to stay focused and not use their first language. Thanks to puppetry, the amount of time speaking the first language is designated by both the beginning and the end but also by the differentiated content and the other moments of class that are spoken in French. Swahili and French are the two main languages in the DRC.

Thank you, these people speak their mother tongue and walk on towards the refugee camps.

liannareed's picture

Votre blog était très

Votre blog était très intéressant. Est-ce que vous pouvez parler plus des marionnettes et l'utilisation des marionnettes dans les salles de classe? Je n'avais pas une image de comment les marionnettes fonctions dans le cours, mais je pense que c'est une très bonne idée.

BUHENDWA NEEMA's picture

bien à vous

merci pour le courage de lire cet article;ici chez nous il est vrai que ,quelque langues maternelle sont parlés et enseigner pendant les heures de cours,
à bientôt!!

neema

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Letters to a Better World

Letters to a Better World

Community »

Connect with women on the ground worldwide

DRC: A Dream Come True

DRC: A Dream Come True

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Blog »

Read the latest from World Pulse headquarters

The Women of World Pulse LIVE: Meet Jampa

The Women of World Pulse LIVE: Meet Jampa

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative