Community Update

Digital Empowerment Toolkit Now Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits aim to provide the resources you need to advance your social change work.

We are excited to introduce our Digital Empowerment Trainers’ Toolkit, a dynamic resource to help you bring the benefits of connecting online to women in your community. Check it out today! »

VIOLENCE A DOMICILE

Mon non est BITONDO BULAMBO BETTY, âgée de 17ans. Suis une fille célibataire [élève].suis dans une famille de 10enfant et dans cette famille suis la 6eme enfant et un père et une mere.a ce sujet je remerciée le bon DIEU qui me fait qau’jordhui je puisse échanger de mot avec world pulse, suis tellement contente.
.selon ma vie ; j’ai aujourd’hui 17ans et dans ce 17ans de vue j’ai 4ans déjà dont mes parents ne réalisent pas ses droit envers moi. J’ai commencer mes études a l’école primaire en 2001,et DIEU m’a aider j’ai eu cette chance d’arriver jusqu’a 2eme année secondaire, en arrivant en 3eme secondaire il ya eu de problèmes entre mon père et ma meredans la maison, et cette problèmes a cause a ce que le père refusent de payer pour nous les etude.en plus ils nous a priver de l’argent pour manger, et a ce moment la ma mère s’est exigée de commencer a rationner elle –même du 1er au 30eme jours chaque moi elle-même
.imaginez-vous une main qui travaille toujours dans une famille de 10enfants, et en plus elle se force aussi de payer les études pour nous. Vraiment cette catastrophe.
Dans ce cas la nous nous étions décider nous qui sommes déjà en avance aux études d’arrêter d’abord nos études. Mais la mère aussi été trop actif elle a poursuit ses efforts toujours pour les restant. Mais ca na empêcher a ce que le père continue toujours a montrer des agressions contre nous. Alors on s’est poser de question si réellement celui qui nous a mis aux monde ou bien quoi. mêmement il a arriver a refuser de ne pas voir même un membre de la famille a la maison [et la famille de ma mère ,et le membre de sa famille].
Il nous a déstabilisées dans un niveau ou on ne comprend pas même. Donc c’est une grande violence qu’il nous montrer.
Si alors nous les enfants nous essayons de lui demander quelle problème qu’on a envers lui il ne dit absolument rien.que faire ? donc quand on a décider d’avoir les enfants ce pour une personne ?j’espère ce ne pas vrai, et en plus aujourd’hui il commence déjà a publiée partout que les enfants qu’il a mis aux monde ne ce soucie pas de lui-même celui qui peut se souciée avec quelqu’un qui ne s’intéressent pas de lui je croit ce très difficile.il dit que tous les enfants ses soucie de leur mère seulement. Pourquoi ca ? tous arrive a cause de son irresponsabilité je croit.
Si il été responsable, ce ne pas son problèmes avec sa femme qui pourrait nous déstabilisée nous enfants, il pouvait toujours continuer a soutenir son charge, sa pourrait aussi nous faciliter la tache.et jusqu'à présent moi je n’étudie plus avec mes grande-sœur.imaginez-vous si alors notre mère pouvait mourir bien avant, quand aujourd’hui nous sommes des enfants de la rue toujours, mais grâce a DIEU il nous donne encor la chance de la voir vivre jusqu'à présent.
Et jusqu'à présent ce notre mère toujours qui se soucie de nous. Ce ca une petite histoire que je vie dans ma vue.
En conclusion ; depuis que je suis dans ma famille je n’ai jamais vie dans les bonheurs.
J’envoi mes salutation a toutes les personne qui vont lire cette petite journal.
Bonne compréhensions. MERCI.

English translation by community member Pyrias

Violence at Home

My name is BITONDO BULAMBO BETTY, 17 years old. I am a single woman [student]. I am the 6th in a family of 10 children, a mother and a father. I thank the Good Lord who made me that today I can exchange words with World Pulse.

About my life; Right now I am 17 years old, and in those 17 years, there have already been 4 in which my parents did not do their duty. I began my studies in grade school in 2001, and God helped me. I was lucky and managed to enter the second year. When I was entering third year, there were problems at home between my mother and father, because my father was refusing to pay for our studies. He even took away our money for food. My mother had to ration herself every day of every month.

Imagine that someone must run a family of 10 children, and also force herself to pay for their studies. A true catastrophe.

Because we were already ahead, we decided to stop our studies. But our mother was still too busy; she still kept up her efforts. But that didn’t stop our father, and he continued to be aggressive towards us. We wondered if he was really the man who brought us into the world. He began to refuse to see any members of the family at the house (or any members of my mother’s family).

He shook us, to a level that you cannot even understand. It was very brutal, how he acted towards us.

If we, the children, try to ask him what the problem is, he says absolutely nothing. What can we do? So when you decide to have children, it’s for one person? I hope that’s not true. Today, he began to spread it around that the children that he brought into the world don’t care about him. He said that all his children only care about their mother. Why is that? I believe that everything that happened was caused by his irresponsibility.

If he had been responsible, his problems with his wife would not have shaken the children and he would still be able to carry out his duty. That would also make things easier for us. And now, my older sisters and I don’t study anymore. Imagine if our mother were to die, when even today we are living in the streets, but thanks to God we have the luck to still see her live.

And until now, it is our mother who takes care of us. There it is, a little story of life through my eyes.

In conclusion; since I was born into my family, I’ve never lived in good times.

I send my greetings to everyone who will read this little journal.

Thank you for understanding. THANK YOU

Comments

MUSHALI LOLA's picture

Merci vraiment ma chère dans

Merci vraiment ma chère dans ton journal il ya des mots qui brise le coeur .mais ayez seulement du courage de prier ton Dieu et il va vous aidez a réalise tout dans ta vie et aussi il changera ton pére pour lui donner une meilleur vie et un bon humeur a vous ses enfants. ne vous a faite pas ma chère que le bon Dieu te comble se bénédiction.

lola

MUSHALI LOLA's picture

merci

Merci vraiment ma chère dans ton journal il ya des mots qui brise le coeur .mais ayez seulement du courage de prier ton Dieu et il va vous aidez a réalise tout dans ta vie et aussi il changera ton pére pour lui donner une meilleur vie et un bon humeur a vous ses enfants. ne vous a faite pas ma chère que le bon Dieu te comble se bénédiction.

lola

BETTY BITONDO's picture

merci

j'espere sans exception,nous avons les bon DIEU qui n'a jamais nous abandonné et il est toujours a mon écoute.
merci aussi sur votre encouragement.que DIEU vous bennisse et qu'il continue a vous offrir du courage pour votre consolation.vraiment merci beaucoup ma chère lola.je vous aime beaucoup.

betty

BETTY BITONDO

Pyrias's picture

Translation

Violence at Home

My name is BITONDO BULAMBO BETTY, 17 years old. I am a single woman [student]. I am the 6th in a family of 10 children, a mother and a father. I thank the Good Lord who made me that today I can exchange words with World Pulse.

About my life; Right now I am 17 years old, and in those 17 years, there have already been 4 in which my parents did not do their duty. I began my studies in grade school in 2001, and God helped me. I was lucky and managed to enter the second year. When I was entering third year, there were problems at home between my mother and father, because my father was refusing to pay for our studies. He even took away our money for food. My mother had to ration herself every day of every month.

Imagine that someone must run a family of 10 children, and also force herself to pay for their studies. A true catastrophe.

Because we were already ahead, we decided to stop our studies. But our mother was still too busy; she still kept up her efforts. But that didn’t stop our father, and he continued to be aggressive towards us. We wondered if he was really the man who brought us into the world. He began to refuse to see any members of the family at the house (or any members of my mother’s family).

He shook us, to a level that you cannot even understand. It was very brutal, how he acted towards us.

If we, the children, try to ask him what the problem is, he says absolutely nothing. What can we do? So when you decide to have children, it’s for one person? I hope that’s not true. Today, he began to spread it around that the children that he brought into the world don’t care about him. He said that all his children only care about their mother. Why is that? I believe that everything that happened was caused by his irresponsibility.

If he had been responsible, his problems with his wife would not have shaken the children and he would still be able to carry out his duty. That would also make things easier for us. And now, my older sisters and I don’t study anymore. Imagine if our mother were to die, when even today we are living in the streets, but thanks to God we have the luck to still see her live.

And until now, it is our mother who takes care of us. There it is, a little story of life through my eyes.

In conclusion; since I was born into my family, I’ve never lived in good times.

I send my greetings to everyone who will read this little journal.

Thank you for understanding. THANK YOU

Pyrias's picture

Votre Histoire

Je suis heureux que vous pouvez toujours garder pres de vous ceux qui sont importants. Votre situation n'est pas bonne, mais nous vous soutenons. J'espere que dieu benissez tout votre famille, et bien sure vous aussi.
Merci d'avoir partage l'histoire de votre vie!

Neema's picture

WOW MY DEAR LA MAMA!!!!!!

Je suis honorer de voir comment vous respect votre maman. Et veuillez que personne ne trouble ta mère. Elle la seule
personne au monde qui t'aimer et te donner de tout ce qui est utile a ta vie.
Ta mère est comme ma mère.
Nos mamans sont les meilleur au monde, femme congolaise sont très responsable pour les familles c'est la première
qualité de la femme congolaise elles ont plus que les femmes d'autre monde.
Je de l'admiration pour eux.
See you online.
Neema

Kika Sylvie Katchunga's picture

salut

sœur BETTY , je suis contente et fier de toi car tu connais a qui espéré, notre bon Dieu c'est celui qui nous connais bien et qui nous aide de plus.courage ma sœur sa ira

sylvie

Gisèle Bibentyo's picture

remerciement pour le journal

je suis tres heureuse de voir comment tu peut te donne le courage de t'exprimer en ligne pour que tout le monde puisse t'ecouter, vraiment si jourait dire je dirait merci beaucoup. aussi ce que je peux te dire prennez courage d'etre soumise devant tes parents et faire une priere d'autorite,pour ton pere pourque le tout puissant puisse le changer etchanger ses mentaliter et vous verez comment il sera un bon parent comme tant d'autre. merci et au plaisir.

gisele

Gisèle Bibentyo's picture

remerciement pour le journal

je suis tres heureuse de voir comment tu peut te donne le courage de t'exprimer en ligne pour que tout le monde puisse t'ecouter, vraiment si je pourait dire je dirait merci beaucoup. aussi ce que je peux te dire prennez courage d'etre soumise devant tes parents et faire une priere d'autorite,pour ton pere pourque le tout puissant puisse le changer etchanger ses mentaliter et vous verez comment il sera un bon parent comme tant d'autre. merci et au plaisir.

gisele

masoka's picture

votre histoire

votre histoire ma beacoup prise vraiment sa contient des mots qui laisse de trace même de blaisir qui deviendrons plus tart une maladies qui ne peut pas être gueri,en plus de cela jesuis heureuse devoire comment votre mère a reste long temps responsables de sa famille ,alors prene garde à votre tours et montre de qoi avais faite votre maman,
masoka

MASOKA

muhorakeye's picture

je suis très heureuse d'avoir

je suis très heureuse d'avoir comment votre mère vous supporte elle même il fout te moigne que les femmes congolaise sont plus forte au monde par ce que elles protégé leurs enfant je vois que si c'est ne pas votre mère qui fait un bon travail votre vie serait en danger courage

Muhorakeye Esperance

Gisèle Bibentyo's picture

Je voulais commenter un peux

Je voulais commenter un peux pour ce qu’a écrit la fille BETTY concernant violence a domicile,
La fille Betty avait manque de l’affection in vis-à-vis ses parents, mais alors elle a était prit par force par un homme qui a voulu peut être la donner une affection perdu de ses parent ; Mais hélas, elle est devenue enceinte et aujourd’hui elle vient de donner un bébé à l’hôpital General de Référence de Panzi ici à Bukavu. Comme la fille avait le souci de faire connecter les autres filles d’être on line comme elle, avec un lourd travail qu’elle va avoir elle ne saura plus quitter sa maison au moment ou elle va allaiter son enfant, et ce dernier poursuivra la poursuite de son papa qui lui a rendu une vie malheureuse.

gisele

Je veux commenter le journal d'une fille qui Sapele Betty
Qui a parler la difficulté des savie pour au jouduit elle amis au monde
A cause de vivre dans les conditions qui ne pas bonne elle a connu une violence grave
Pour au jourduit mon amie Betty je te souhaite une bonne vision de continue les études merci pour bien comprendre

ange

Neema's picture

Je suis désole

Je suis désole d'avoir connu la Fille Betty au Centre Maman Shujaa de Bukavu, vu que chaque samedi j'enseigne quelque point sur le sites World pulse pour que mes collègues soit a mesure de rédiger eux-mêmes le journal, leur histoire personnel enfin de partager leurs expérience avec les autres Femmes et filles du monde entier.

D'une grande surprise, j'ai eu la chance de demande ces nouvelle, au Centre Maman Shujaa aujourd'hui et les autres amies me diras,
que elle a mis au monde un petit gentil garçon, et qu'elle a l'hôpital de Panzi et qu'elle est sous la chargée du Dr.Mukwege. C'est sa grande soeur qui nous a donner tout les informations a propos de Betty.
Je vais dire quoi?. Nous avons eu la chance que elle vu ici a Bukavu, non loin de l'hôpital de Panzi,et que elle a eu tout les soin nécessaire pour qu'elle met au monde sans difficulté physique,car a étant mineur le corps de la jeune fille est encore fragile pour supporter tout les neuf mois de grossesse.
Et les problèmes que vous connaissent vous même ceux qu'elle a écrit dans son journal qu'elle a appel : Violence a Domicile de jeunes filles entraver le monde. Sans doute il y a tant de filles qui meurt dans nos villages a cause de ce violence base sur le genre.
De mon point de vu, je demander toute les organisations féminin qui travail dans le domaine de lutter contre les violence base sur le genre de nous soutenir et de veuillez a tout les opportunités qui peux aider les Femmes a dénoncer ces violence qui est dans les pense de quelque gens, qui sont domine par le système patriarcal ceux système tue notre monde.

bonjour maman NEEMA merci beaucoup pour votre comentaire,suis très contente pour votre comentaire.
mon bébé à déjà 4mois j'emerais retourner à l'ecol pour debuter les cours malgrès les moiyen financier qui me manque.

BETTY.

BETTY BITONDO

Nous dissons que c'est vrais BETTY a mis au monde un petit bébé elle est sous surveillance du Dr MUKWEGE. cette fille a ete violée dans sa famille car sa maman metait seulement les filles au monde.

arianemoza

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Inside Congo's Growing Sisterhood

Inside Congo's Growing Sisterhood

Community »

Connect with women on the ground worldwide

Myra Musico: My Disability Is Not an Obstacle

Myra Musico: My Disability Is Not an Obstacle

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Blog »

Read the latest from World Pulse headquarters

EMAGAZINE: Bridging Borders

EMAGAZINE: Bridging Borders

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative