Community Update

Digital Empowerment Toolkit Now Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits aim to provide the resources you need to advance your social change work.

We are excited to introduce our Digital Empowerment Trainers’ Toolkit, a dynamic resource to help you bring the benefits of connecting online to women in your community. Check it out today! »

information importante

j'ai deux enfants du sexe masculin avec deux père différents, dans 4ans après avoir termine mes études en deuxième cycle (L2) section sciences commerciales administratives et informatique a l'ISP/BKV, J'avais trouve un homme qui voulais me prendre en mariage,mon père avais refuse de recevoir la dot soit disant pourquoi je dois choisir le mariage au lieu de rester une femme libre?de ma part j'avais mal accueilli ce message jusqu’à ce que je me suis décidé de se marier légalement toujours mon père refusais.Le jour de la présentation, discussion de la dot, dot officiel mon père s'est déplacé de la ville de Bukavu pour ne pas participer aux cérémonies. c'est l'un de ses petits frères qui s'est présenté comme père,et tout cela s'est passe en dehors du toit paternel. En posant la question au père pour savoir pourquoi il refuse de recevoir la dot, la réponse sera "Je ne souhaite pas qu'un homme puisse s'accapare de mes efforts fournies et ma sueur pour faire étudier ma fille, toujours j'ai le plein droit de profiter le rendement de mes forces a travers elle, qu'elle reste a mes cotes pour prendre la charge des autres dans la famille, je savais qu’après avoir termine ces études elle ne songera jamais aux hommes pour le mariage mais plutôt rester a la maison paternel". En suite il dira que je dois me considérer comme une orpheline de père lors de mes cérémonies car il ne se présentera jamais dans mes affaires. mes chères femmes aidez moi a décortiquer ce problème, peux je refuser de se marier en vue de sauvegarder la relation paternel ou insister de se marier ? ou bien choisir d’être une femme libre?

English translation by community member Lianna Reed

Important Information

I have two male children with two different fathers in the four years after I ended [finished] my studies in the second cycle of commercial administrative sciences and information at the Pedagogique Superior Institute in Bukavu. I found a man who wanted to marry me but my father refused to receive the dowry and instead asked why should I chose marriage in the place of being a free woman? For me I did not like to receive this message but I chose to get married legally even though my father refused. The day of the presentation of the dowry my father was in another city of Bukavu and did not participate in the ceremony. On of his younger brothers presented himself as my father and all of this passed outside of the paternal roof. When posed the question to my father to know why he refused to receive the dowry the response was “I do not wish that a man monopolizes my efforts and what I have provided in sweat to study my daughter. I have the full right to enjoy the performance of my strength for her and that she rests at my side for take charge of the others in the family. I know that after finishing her studies she never thought to consider a man for marriage but rather to rest in her paternal house.” Therefore I say that I consider myself an orphan from my father because of the ceremony and that he will never be involved in my life. My dear women help me to dissect this problem, should I refuse to marry in order to save my relationship with my father or insist that I marry? Or better should I choose to be a free woman?

Comments

liannareed's picture

Translation

Important Information

I have two male children with two different fathers in the four years after I ended [finished] my studies in the second cycle of commercial administrative sciences and information at the Pedagogique Superior Institute in Bukavu. I found a man who wanted to marry me but my father refused to receive the dowry and instead asked why should I chose marriage in the place of being a free woman? For me I did not like to receive this message but I chose to get married legally even though my father refused. The day of the presentation of the dowry my father was in another city of Bukavu and did not participate in the ceremony. On of his younger brothers presented himself as my father and all of this passed outside of the paternal roof. When posed the question to my father to know why he refused to receive the dowry the response was “I do not wish that a man monopolizes my efforts and what I have provided in sweat to study my daughter. I have the full right to enjoy the performance of my strength for her and that she rests at my side for take charge of the others in the family. I know that after finishing her studies she never thought to consider a man for marriage but rather to rest in her paternal house.” Therefore I say that I consider myself an orphan from my father because of the ceremony and that he will never be involved in my life. My dear women help me to dissect this problem, should I refuse to marry in order to save my relationship with my father or insist that I marry? Or better should I choose to be a free woman?

liannareed's picture

Je trouve que votre histoire

Je trouve que votre histoire est très difficile pour moi de comprendre parce qu’aux États-Unis nous n’avons pas un dot pour le mariage et donc ce n’est pas le même système. Mais je sais qu’il y a des femmes qui ont des pères qui ne sont pas d’accord avec les fiancés de leurs filles. Est-ce que vous pensez que votre père est contre le mariage complètement parce qu’il veut que vous soyez libre pour vous-même ? Ou est-ce que il veut que vous soyez libre de lui aider dans l’avenir ?

KIRUHURA ALAIN's picture

REPONSE A NOTRE COMMENTAIRE

merci d'avoir commenter à notre information importante, nous en sommes très ravi.Vu que le système n'est pas le même, en RDC nous avons un dot pour le mariage, une fille ne peut jamais quitter le toit de son père pour faire le mariage civil ou religieux en vu de former son foyer sans que son mari ne dépose quelque chose comme symbole à ses parents. alors de notre part nous ne souhaiterions jamais rester libre pour nous même. Chose étonnante, nous n'avons jamais vu un fiancé que notre père a accepté, même un simple ami chez nous, donc tous sont mauvais?Lui veux que nous restons à ses côtés pourtant nous sommes très nombreuses (10 filles et 2 garçons). Il ne se souci pas de nous sur tout le plan, par exemple du point de vue alimentation, scolarité, soins médicaux...il maltraite la mère à notre présence, parfois il nous chassent tous de sa maison,à quoi bon y demeurer? pourquoi ne pas supporter les garçons en payant même les frais scolaires pour eux si les filles l'ont découragés? nous avons terminé le deuxième cycle en Sciences Commerciales et Administratives à l'Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP /BKV) en 2009-2010, jusqu'à présent pas du travail, là où nous dispensons les cours de français et mathématique nous touchons 40 dollars par mois, la maman 50 dollars et avec ça nous sommes obligés de satisfaire les besoins de la famille.Imaginez-vous la charge. Si du moins il assumait sa responsabilité on devrait comprendre.

ALAIN

ROSALIE BULAMBO's picture

REMERCIEMENT

merci d'avoir commenter à notre information importante, nous en sommes très ravi.Vu que le système n'est pas le même, en RDC nous avons un dot pour le mariage, une fille ne peut jamais quitter le toit de son père pour faire le mariage civil ou religieux en vu de former son foyer sans que son mari ne dépose quelque chose comme symbole à ses parents. alors de notre part nous ne souhaiterions jamais rester libre pour nous même. Chose étonnante, nous n'avons jamais vu un fiancé que notre père a accepté, même un simple ami chez nous, donc tous sont mauvais?Lui veux que nous restons à ses côtés pourtant nous sommes très nombreuses (10 filles et 2 garçons). Il ne se souci pas de nous sur tout le plan, par exemple du point de vue alimentation, scolarité, soins médicaux...il maltraite la mère à notre présence, parfois il nous chassent tous de sa maison,à quoi bon y demeurer? pourquoi ne pas supporter les garçons en payant même les frais scolaires pour eux si les filles l'ont découragés? nous avons terminé le deuxième cycle en Sciences Commerciales et Administratives à l'Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP /BKV) en 2009-2010, jusqu'à présent pas du travail, là où nous dispensons les cours de français et mathématique nous touchons 40 dollars par mois, la maman 50 dollars et avec ça nous sommes obligés de satisfaire les besoins de la famille.Imaginez-vous la charge. Si du moins il assumait sa responsabilité on devrait comprendre.

rosalie

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Inside Congo's Growing Sisterhood

Inside Congo's Growing Sisterhood

Community »

Connect with women on the ground worldwide

PAKISTAN: They Went to School and Never Came Back

PAKISTAN: They Went to School and Never Came Back

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Blog »

Read the latest from World Pulse headquarters

Announcing Our Prize Winners!

Announcing Our Prize Winners!

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative