Community Update

Digital Empowerment Toolkit Now Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits aim to provide the resources you need to advance your social change work.

We are excited to introduce our Digital Empowerment Trainers’ Toolkit, a dynamic resource to help you bring the benefits of connecting online to women in your community. Check it out today! »

mon indignation

j'observais la semaine passée à un accident d'une pauvre femme qui est victime des violences et abus dont elle a vecu de son son vivant.elle faisait des petites commerces de s tomates qu'elle allait chercher toujours à des longues distances et elle montait la moto et pouf le conduicteur de la moto est allé s'est jeté dans un camion et la pauvre est morte et c'est la police qui a voulu chasser toutes ses compagnies de lutte et elle a pris le peu d'argent qu'elle portait pour la survie de sa famille.Encore une fois ces pauvres enfants qui sont abadonnés à eux memes et sans soutien.tout ceci parce que cette femme de 24ans qui n'a pas étudié et n'est pas très considerer dans la socièté.Ses enfants sont malheureux et vivautent depourvu de ces 5000fcs que la policiére a ravie au corps de leur maman.

English translation by community member hsloss

My Outrage

Last week I witnessed an accident involving a poor woman who had lived through a lifetime of violence and abuse. She had a small tomato business and would always go long distances to get her produce. This day, she got on a motorcycle and poof! – The motorcycle driver sped away, throwing her into a truck. The poor woman died, but it is the police that wanted to go after all her fellow small business owners. She only put the little money she had towards her family’s survival. Once again, these poor children are left alone without any support, all because this 24 year-old woman wasn’t educated or highly regarded in society. Her children are miserable and now must live without the 5,000 francs that the policewoman looted from their mother’s body.

Comments

Salut Toge,

Je suis traductrice du contenu en langue française et je veux vous remercier pour avoir partagé cette histoire honteuse. J’ai une observation/question: Vous avez bien présenté nos victimes de l’histoire, mais qui sont les coupables à votre avis? On a entendu parler de beaucoup des personnages y compris le(s) agresseur(s) de la violence, le conducteur de la moto, et la police. Sont-ils des personnes purement, ou aussi des entités moins concrètes?

Cordialement,
Hannah S.

hsloss's picture

Translation

My Outrage

Last week I witnessed an accident involving a poor woman who had lived through a lifetime of violence and abuse. She had a small tomato business and would always go long distances to get her produce. This day, she got on a motorcycle and poof! – The motorcycle driver sped away, throwing her into a truck. The poor woman died, but it is the police that wanted to go after all her fellow small business owners. She only put the little money she had towards her family’s survival. Once again, these poor children are left alone without any support, all because this 24 year-old woman wasn’t educated or highly regarded in society. Her children are miserable and now must live without the 5,000 francs that the policewoman looted from their mother’s body.

TOGE's picture

bonjour Hannah j'ai le grand

bonjour Hannah
j'ai le grand honneur de vous remercier de votre bonne volonté et bonne foie de m'encourager et de me faciliter surtout la large difusion;merci et je vous encourage de bien continuer à le faire pour le developpement de toute la socièté.
Pour repondre à la question que tu m'as posé:A mon avis le plus coupable de tous c'est la plocière qui est une individu que j'ai cité mais pas toute l'entitépeut etre que le service n'est pas bien discipliné pour en arriver là bàs mais dans unpremier temps c'est l'auteur de cette violence qui est concerné immediatement.Je me dis s'il était dopté d'un esprit de compassion il n'allait pas chercher à depouiller le cadavre et à cacher ce qu'il a trouvé dans sa petite poche et de ner l

TOGE's picture

Et de nier la reconnaissance

Et de nier la reconnaissance du dit montant.vous savez la violence commence par une personne tet quand celui-ci n'est pas chatillé une autre fait la meme chose et ainsi la continuité va s'élargir.merci

hsloss's picture

Une autre question

Merci, Toge pour votre réponse. J'ai une question supplémentaire car il y a une chose que je ne toujours comprends pas: Quand vous écrivez "la policière," est-ce que ce personnage représente une femme ou un homme? Je demande parce que si la policière soit une femme, votre histoire nous invitait à réfléchir de manière plus profonde: Elle soulèverait un problème des sexes dont on ne parle pas souvent.

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Inside Congo's Growing Sisterhood

Inside Congo's Growing Sisterhood

Community »

Connect with women on the ground worldwide

PAKISTAN: They Went to School and Never Came Back

PAKISTAN: They Went to School and Never Came Back

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Blog »

Read the latest from World Pulse headquarters

Announcing Our Prize Winners!

Announcing Our Prize Winners!

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative