Community Update

World Pulse Toolkits Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits are all available here.

We are especially excited to share our signature Citizen Journalism and Digital Empowerment Curriculum. Start learning today!

Le viol doit etre eradique

Dans moins de deux semaines nous venons de recevoir deux de viol: le 1er cas est celui d'une petite fille sourde de 4 ans, elle était méchamment violée par un jeune garçon de plus de 18 ans. La pauvre a eu des lésions très graves, à l'anus et au niveau du vagin. L’auteur n'a pas été visible, la mère de la victime est femme abandonnée et est en déplacement dans la ville de Bukavu, en provenance d'Izege, en territoire de Walungu.

Ce matin même, nous avons eu un autre cas d'une fille âgée de 18 ans qui sur la route de l'école a rencontrée un jeune homme qui l'a appelé et l'a amenée dans un coin sur la route et la violée. Elle est venue traumatisée. Nous l'avons conduit a l'hôpital de Panzi ou elle a eu des soins appropries.

Nous devons mettre nous mobiliser pour que ce virus de viol soit éradiquée, les décideurs doivent se joindre a nous, s’il ne le faut pas ce qu’ils sont complices tout simplement.

Nous félicitons et encourageons la justice de la RDC qui vient de prononcer un verdict sur un député national du nom de Onusumba pour avoir violee une fille dans un hôtel a Kinsahsa.

Le procureur de la République a requis 20 ans de prison et 100 000 Francs congolais (108 dollars américains) d’amende contre le député nationale Adolphe Onusumba, au terme d’un réquisitoire prononcé à l’audience de jeudi 27 septembre à la Cour suprême de justice. Adolphe Onusumba est jugé pour viol sur mineure. Le conseil de la victime présumée a appuyé ce réquisitoire.

English translation by PulseWire member Nita

Rape should be eradicated
In less than 2 weeks, we just had two rape cases; the first one is that of a small dumb girl of 4 years old. She was wickedly raped by a young boy above 18 years. The poor girl had serious wounds at anus and vagina. The author was not seen, the victim’s mother is an abandoned woman and had travelled to BUKAVU village coming from the IZEGE in the WALUNGU territory.
This very morning, we had another case of 18 years old girl who on her way to school met a young man who called and took her to a corner by the road and raped her. She came traumatized. We took her to the Panzi hospital where she was ministered the appropriate treatment.
We need to mobilize ourselves so that this rape virus is eradicated, leaders have to join us or if they don’t , it would mean that they are accomplices.
We appreciate and encourage the DRC court which has just pronounced a verdict against a national member of parliament called Onusumba for raping a girl in a hotel in Kinsahsa.
The Attorney General gave 20 years of imprisonment and a fine of 100 000 Congolese francs (108 American Dollars) to this national Member of Parliament Adolphe Onusumba in a charge pronounced during the court ruling of Thursday 27th September at the Supreme Court.
Adolphe Onusumba has been sentenced for raping a minor. The victim’s lawyer reinforced this charge.

This story was written for World Pulse’s Ending Violence Against Women Digital Action Campaign.

World Pulse believes that women's stories, recommendations, and collective rising leadership can—and will—bring an end to gender-based violence. The EVAW Campaign elicits powerful content from women on the ground, strengthens their confidence as vocal grassroots leaders, and ensures that influencers and powerful institutions hear their stories.
Learn more »

Comments

En 1996, pendant que je travaillais avec le Haut Commissariat pour les Refugiés, il y a eu la première guerre dite de libération en RDC, nous avions fuit les violentes hostilités dans la ville, nous nous sommes refugies a 65 Km de ville de Bukavu, dans le village, chez mes beaux parents. Lors de notre séjour j’avais fait une observation par laquelle j’avais trouvée que les femmes et les enfants dans ce milieu menaient une vie désespérée, une misère indescriptible. Nous qui étions des refugiés et qui en principe devrions être assistée, nous nous sommes rendu compte que tous avaient le regard tourné vers nous. Il y avait des femmes presque nues, des enfants et adultes mal nourris. Cela m’avait beaucoup interpellé, j’avais le cœur gros et j’avais totalement manqué la paix au-dedans de moi. Je me disais, pourquoi j’avais droit a trois repas par jour, pourquoi est ce que je ne pouvais pas faire quelque chose en faveur de ces vulnérables. Nous essayions de partager avec eux le repas, tout en retenant que cela ne suffisait pas. Je posais des questions a ma belle mère pourquoi cette vulnérabilité aussi visible sur les femmes, elle essayait de me donner une brève histoire des unes d’elles, et c’était, soit c’est une veuve, soit c’est femmes abandonnée par son mari qui est parti depuis plus de dix ans dans les carrées minières et ne fait même jamais signe de vie, soit, c’est une femme dont le mari a une autre ou plusieurs autres femmes, soit une femme qui n’a même pas un champs ou elle peut cultiver pour avoir a marger pour ces enfants. Les enfants de toutes ces femmes qui représentaient plus de la moitie de ce village n’allaient pas a l’école. Ces femmes vivaient dans des abris presque par terre.
A partir de ce moment la j’ai commencé à réfléchir sur ce que je pouvais faire pour ces femmes ; ici je veux vous faire la suite des réflexions et les actions et bien sur en tâtonnant :
Niveau 1
- Je veux participer dans une réunion de prière des femmes qu’elle organise chaque semaine dans le village (Cishagala), pour essayer de les approcher, les écouter, créer une confiance et enfin les parler, en le sensibilisant sur comment elles peuvent venir en aide les autres qui étaient en situation plus lamentable. Car toutes étaient dans un état de pauvreté. Pendant tout ces temps j’ai participée à toutes les réunions organisée, j’ai fait passer mon message, je leur ai proposé de créer une caisse, de s’organiser pour voir comment faire construire des abris pour celles qui n’en avait pas, d’acheter ou de donner un pagne a celles qui étaient nues, etc.
Niveau 2
- Quelques mois après je suis rentrée en ville pour reprendre le travail, j’étais toujours troublée, j’ai décidée de garder au 50$ dollars sur mon salaire chaque fin du mois pour créer une caisse pour ces femmes, mais je ne l’avais pas fait, j’avais fait beaucoup des bruits avec mes collègues de service en leur parlant de cette situation des femmes, pendant la pause je ne parlais que de ca, parmi les collègues, il y a celles qui me prêtaient l’oreille, d’autres me regardaient comme si je n’avais plus de sens. Heureusement il y a une qui avait compris que la situation me préoccupait celle la au moins, elle m’avait proposé de voir comment je pouvais m’organiser en association pour peut arriver a une solution plus durable. Elle m’avait montré combien cette caisse que j’envisagée ne pouvait pas être aussi durable.
Niveau 3
- Cette proposition du collègue, je l’ai exploitée et a partir de la j’ai réfléchis et la j’ai pris contact avec une personne avec qui nous avons travaillée sur des documents et un après une autre personne et avons ainsi créée une organisation le 13 février 1996 que nous avons dénommée Villages Cobaye (VICO). Nous avions conçu un tout premier projet et l’avons proposée au HCR et l’avait finance.
Niveau 4
- Plus nous étions en contact avec les femmes, plus nous arrivions à identifier leurs besoins prioritaires et c’est ainsi que nous nous sommes rendu compte que plusieurs femmes avaient des problèmes des prolapsus, des ISTs non prises en charge, des fistules. En 2000 il y a eu des celles qui venaient vers nous, se confier en nous pour de cas des viols et violences sexuelles. C’est alors que nous avons pris soins d’en parler au Dr Mukwege, qui nous avait accordé un partenariat pour la prise en charge médicale de ces cas ci-haut mentionnés.
Niveau 5
- Comment sommes-nous organisés pour réaliser ce travail et en quoi consiste t-il ? Etant donné que nous disposons pas ni d’un moyen de transport pour faire ce travail qui demande de parcourir de longues distances, ni d’un personnel que nous pouvons payer un salaire, nous avons décidé de créer des noyaux qui ont la charge de sensibiliser la communauté sur les services que nous pourrions rendre aux femmes vulnerables. Ces noyaux sont dirigés par un comite élie par les femmes elles mêmes, et souvent à notre absence, elles organisent elles même les élections. Nous organisons une fois le mois une réunion avec les comites des différents noyaux. A leur tour, elles organisent des réunions soit une ou deux fois par mois au niveau de leur noyau.
- Les victimes viennent vers les noyaux et les noyaux nous tiennent informer, et nous contactons l’ambulance de Panzi pour aller transporter les victimes.
- Dans le cas ou les victimes sont nombreuses, nous les identifions, nous les organisons au terrain, nous prenons contact avec un centre de sante qui nous offrira un endroit pour que la clinique mobile de l’Hôpital de Panzi vienne soigner les femmes sur place dans leurs villages.
- Ce qui m’a beaucoup réjouit dans ce travail est que pendant la guerre, quand tout les humanitaires ne pouvaient pas aller sur terrain pour un quelconque appui, nous sommes restées avec la population pour comprendre leurs besoins. Plusieurs fois nous sommes allées dans des endroits inaccessibles pleins FDLRs pour la prise en charge médicale et psychologique des victimes des violences sexuelles.
- Jusqu’en ce jour, elles sont des milliers des femmes qui bénéficient de ce service, ce travail nous le faisons avec compassion, et sommes engagées à aider nos semblables.
Niveau 6
- Nous rencontrons des défis dans la réalisation de ce travail que nous sommes appelés à faire du jour aux jours :
- De fois l’ambulance de Panzi n’est pas disponible pour nous servir
- Il arrive de fois que les femmes meurent avant d’arriver à l’hôpital
- Ce travail nous le faisons sans aucun appui financier, cela décourage les femmes pauvres dans les noyaux,
- Les femmes doivent parcourir plusieurs Km pour nous atteindre
- Nous ne parvenons pas à assurer les suivi des femmes ni a l’hôpital, ni après l’hôpital, faute des ressources financières, alors que nous disposons de outils pour cette fin.
- Les besoins sont énormes partout dans le fin fond de la province, alors les femmes nous appellent, mais sommes incapable de les servir.
Niveau 7
- En dépit de ces défit nous sommes quand même arrivée a un certain nombre de résultats, que vous pouvez exploiter dans le tableau de nos réalisations en annexe.

Aurore's picture

merci

bonjour wilhelmine,
merci pour partager ces histoires très difficiles de viols, et aussi pour votre commentaire avec les "niveaux" d'organisation. Cela pourrait être, je pense, très utile pour beaucoup d'autres personnes qui veulent organiser des projets similaires! Je suis très admirative du travail que vous faites et je vous souhaite bonne chance pour aider toutes ces petites et jeunes filles...
Aurore

Ntakebuka Wilhelmine's picture

Notre travail

Ce que nous avons partage avec la communaute n'est qu'un exemple, sinom, le travail que nous faisons est tres important pour les femmes vulnerables, victimes des viols et violences basees sur le genre, mais aussi des personnes vivant avec le VIH/Sida. Ce travail presente pas mal de difficultes que nous ne parvenons jamais a surmonter.

Aurore's picture

peut-être

Peut-être devriez vous re-publier le long commentaire à la suite de votre article sur votre travail et les différentes étapes, en tant qu'article indépendant. Comme cela, il apparaîtrait dans "Voices Rising" et il pourrait avoir une plus grande audience. Qu'en pensez vous?

Ma soeur,
ce n'est pas pour rien que Dieu vous laisse vivre les paraits situations. Quand je lis votre article, je penses a la regretté mere Teresa de L'inde. Elle avait une grande compassion pour les neccesiteux dans la vie. Elle avait commence a marquer les petits pas comme vous etes entrains de le faire et Dieu lui a donne le soutient qu'il fallait. Elle n'avait pas accomplit tous avec ses propres moyens mais Dieu avait suscite les gens et les moyens. Un seul mot pour vous - CONTINUEZ.

Concernant les gamins qui violent les filles je me demandes OU VA LE MONDE?
En attendant trouver les solutions permanent a ces situations, je conseilles aux filles de ne plus marcher seules et qu'elles ne frequentes pas les coins obscures et retires.

Pour les garcons qui sont impliques, je penses que c'est sonts les actes criminels et que l'administration va certainment agir un jour.

A tout les victimes, je les souhaites beaucoup de courage et on va se souvenir d'eux dans la priere - Dieu va les reintegrer surtout comme ce pas de leurs fautes.

Restons connectes

NITA

Nita's picture

translation

Rape should be eradicated
In less than 2 weeks, we just had two rape cases; the first one is that of a small dumb girl of 4 years old. She was wickedly raped by a young boy above 18 years. The poor girl had serious wounds at anus and vagina. The author was not seen, the victim’s mother is an abandoned woman and had travelled to BUKAVU village coming from the IZEGE in the WALUNGU territory.
This very morning, we had another case of 18 years old girl who on her way to school met a young man who called and took her to a corner by the road and raped her. She came traumatized. We took her to the Panzi hospital where she was ministered the appropriate treatment.
We need to mobilize ourselves so that this rape virus is eradicated, leaders have to join us or if they don’t , it would mean that they are accomplices.
We appreciate and encourage the DRC court which has just pronounced a verdict against a national member of parliament called Onusumba for raping a girl in a hotel in Kinsahsa.
The Attorney General gave 20 years of imprisonment and a fine of 100 000 Congolese francs (108 American Dollars) to this national Member of Parliament Adolphe Onusumba in a charge pronounced during the court ruling of Thursday 27th September at the Supreme Court.
Adolphe Onusumba has been sentenced for raping a minor. The victim’s lawyer reinforced this charge.

NITA

Nita's picture

translation

Rape should be eradicated
In less than 2 weeks, we just had two rape cases; the first one is that of a small dumb girl of 4 years old. She was wickedly raped by a young boy above 18 years. The poor girl had serious wounds at anus and vagina. The author was not seen, the victim’s mother is an abandoned woman and had travelled to BUKAVU village coming from the IZEGE in the WALUNGU territory.
This very morning, we had another case of 18 years old girl who on her way to school met a young man who called and took her to a corner by the road and raped her. She came traumatized. We took her to the Panzi hospital where she was ministered the appropriate treatment.
We need to mobilize ourselves so that this rape virus is eradicated, leaders have to join us or if they don’t , it would mean that they are accomplices.
We appreciate and encourage the DRC court which has just pronounced a verdict against a national member of parliament called Onusumba for raping a girl in a hotel in Kinsahsa.
The Attorney General gave 20 years of imprisonment and a fine of 100 000 Congolese francs (108 American Dollars) to this national Member of Parliament Adolphe Onusumba in a charge pronounced during the court ruling of Thursday 27th September at the Supreme Court.
Adolphe Onusumba has been sentenced for raping a minor. The victim’s lawyer reinforced this charge.

NITA

Dear Wilhelmine, Thank you for bringing out these stories. I am glad to hear that at least there have been some judgments against these rapists including a member of parliament( He should have lost his seat in parliament). It is good to know that the court is at least protecting the rights of the girl and the women. However you still need to do a lot of advocacy work using these judgments to educate the women and the girls, that if they are raped ,it is a crime and that it can be prosecuted in the courts of law. Many girls and women are raped but they do not come out in time and some do not want to seen as having been raped. Rape cases have to be treated with extreme care because of the evidence involved, they have to be reported immediately so that the evidence can be seen by the medical workers or doctors. This evidence is very vital in such cases. So i encourage you to educate the women and girls in your community so that they are more aware and also encourage them to move in numbers and not alone.
Thank you my sister for this story and i encourage you to continue with the good work. Stay blessed.

Mrs. Anita Kiddu Muhanguzi
Head of Legal and Advocacy
Centre for Batwa Minorities
a.kiddu@gmail.com
cfmlegal@gmail.com
Skype: mrs_muhanguzi

Kadeen's picture

Rape should be eradicated

It is amazing how society condemns murderer and rapist people seems unsure how to deal with. Until society start vilifying rapist as we should then rape will continue.

Kadeen Dennie
Listener
Pulsewire Magazine
kadeenphd@gmail.com

sarahplew's picture

Traduction Pour Wilhelmine

Contente que le système judiciaire fait son effet.

Chère Wilhelmine, Merci de mentionner ces histoires. Je suis heureuse d'entendre qu'au moins il y avait quelques jugements contre ces violeurs, qui s'incluent un député (il aurait du perdu sa place au parlement). Il est bon de savoir que le tribunal protège au moins les droits d'enfant et de femme. Cependant, il faut encore faire beaucoup de travail de plaidoyer en utilisant ces jugements pour éduquer les femmes et les filles, et si ils sont violées, cela est un crime et peut être poursuivi en justice. Plusieurs filles et femmes sont violées mais elles ne sortent pas a l'heure et quelques ne veulent pas être vues comme violées. Il faut que les affaires de viol soit traités avec soin a cause de l'evidence concernée; on doit les dénoncer immédiatement pour que l'évidence puisse être vue par les travailleurs médicaux et les médecins. Cette évidence est essentielle dans ces cas, puis je vous encourage a éduquer les femmes et les filles dans votre communauté pour qu'elles soient conscientes et aussi les encouragez a voyager avec les autres et pas seules.
Merci ma soeur pour cette histoire et je vous encourage a continuer avec ce bon travail. Soyez bénie.

Le viol doit être éradiqué

C'est incroyable que la société condamne les assassins et les violeurs que le peuple ne semble pas sur comment facer. Jusqu'à ce que la société commence a vilipender les violeurs comme on doit, le viol continuera.

Kadeen Dennie
Ecouteur
Le magazine Pulsewire
kadeenphd@gmail.com

Myrthe's picture

Thank you

Wilhelmine, thank you for sharing what is happening in your community, both the sad stories of the rapes, but also the encouraging stories of the MP being convicted and of your own activities. So much needs to be done, from educating both men and women, improving the judicial system to improving access to medical services. Your work is so very important.

I read French well enough to understand what you wrote, but I can't write it, so that's why I'm writing in English.

aimeeknight's picture

My heart breaks for these

My heart breaks for these young girls. It is good news, that there is the whispering of change in the courts, in the defense of victims. Thank you, for sharing this story. You are a strong voice for change and advocate for these girls, children and women. I encourage you to keep writing.
Best Wishes,

"One shoe can change a life" ~ Cinderella

Ntakebuka Wilhelmine's picture

Chere Soeur Aimee, Je vous

Chere Soeur Aimee,

Je vous assure; quand je suis en train de lire vos réactions à mon article, je me sens forte, et soutenue par mes semblables. Travailler contre les viols et violences faites aux femmes, c'est déraciner l'insécurité que vivent les femmes. Restons solidaires et continuons à dénoncer, nous pouvons aboutir à un résultat favorable.

Wilhelmine.

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Letters to a Better World

Letters to a Better World

Community »

Connect with women on the ground worldwide

VIRGIN ISLANDS: Queens Igniting Fire Ending Violence

VIRGIN ISLANDS: Queens Igniting Fire Ending Violence

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Blog »

Read the latest from World Pulse headquarters

World Pulse Launches our Inaugural Community Advisory Board!

World Pulse Launches our Inaugural Community Advisory Board!

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative