Community Update

World Pulse Toolkits Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits are all available here.

We are especially excited to share our signature Citizen Journalism and Digital Empowerment Curriculum. Start learning today!

Introducing myself and my journal: DEFENSE DE L'ENVIRONNEMENT

About Me:
Je suis femme congolaise, je vis ç l'Est de la République Démocratique du Congo. Je suis veuve, mère de 4enfants, tous du genre masculin. Je milite pour la protection de l'Environnement et la défense des droits reconnus aux femmes, et notamment à leurs autopromotion

My Passions:
J'admire la Nature

My Challenges:
Le Genre n'est presque pas pris en compte ici chez nous

My Vision for the Future:
Devenir une très grande Actrice du Développement Durable dans le Monde

My Areas of Expertise:
PROTECTION DE LA NATURE

Comments

jadefrank's picture

Welcome Madeleine!

Bienvenue à notre communauté! Ensemble, nous allons augmenter le volume sur les voix des femmes et des visions, la création d'une force de changement irréversible. Je suis heureux de vous voir ici aujourd'hui et désireux d'en savoir plus auprès de vous et votre vision pour le Congo.

Dans l'amitié et la solidarité,
jade

MADELEINE BWENGE's picture

Bienvenue Madeleine!

Merci beaucoup pour l'accueil me réservée. Présentemment; nous sommes à l'attente de la personne qui sera désignée à nous encadrer. Toutefois, je vous demanderai de beaucoup compter sur moi, dans la mesure où je serai disposée à répondre à vos désidérata.

Madeleine Bwenge

jadefrank's picture

Oui!

Chere Madeleine,

Votre voix courageuse, votre vision est puissant et, ensemble, nous allons augmenter le volume sur les besoins des femmes au Congo et dans le monde ne peut pas nier votre leadership. Je suis impatient d'entendre plus de vous, de vos expériences, votre travail, votre vision pour le changement, dans votre journal. Vous pouvez poster votre journal ici: http://www.worldpulse.com/pulsewire/journal/submit

Je suis tellement honoré de vous savoir ici, et tout Shoujaa Mama C'est comme nous nous soutenons mutuellement dans ce voyage.

Dans l'amitié,
Jade

Breese's picture

BIenvenue! World Pulse est un

BIenvenue! World Pulse est un réseau médiatique actif soutenue par des femmes provenant de 190 pays. Le monde est prêt à recevoir votre courage et beauté ainsi que vos solutions innovantes.

Le traducteur Google est autorisé sur le site WorldPulse et vous permet d'utiliser la langue de votre choix pour communiquer au sein de la communauté. Vous pouvez trouver l'outil de traduction au-dessus de la page du site PulseWire.

MADELEINE BWENGE's picture

Message de bienvenue

Je suis très enchantée de faire partie prénante du Réseau World Pulse. Depuis plusieurs années, je me demandais par quels moyens je pouvais faire entendre ma voix, en ma qualité de femme congolaise. Je me suis identifiée en tant que femme veuve, mais aussi en tant qu'une femme qui aime la nature. Ma patrie; la République Démocratique du Congo renferme d'énormes réssources naturelles qui sont toujours convoitées et qui font que les femmes deviennent victimes de veuvage, de viols, des déplacées, de femmes abandonnées par leurs conjoints, de femmes victimes de spoliation, des injustices, de discrimination; etc... En dépit de toutes ces formes de marginalisation, le leadership féminin n'a jamais cessé de léver la voix. Cependant, faute de moyens tant matériel que financier, nous avions du mal à faire entendre nos petites voix. Pour moi, World Pulse vient de rompre le silence de la femme congolaise. Je dis infiniment merci à World Pulse.

Madeleine Bwenge

usha kc's picture

Dear friend It’s my pleasure

Dear friend
It’s my pleasure to welcome you. You are now a voice among thousands of voices. I am sure you have a powerful voice to make the world changed.
Warm Welcome in this amazing platform, expectantly waiting your active participation.
Follow the link for getting started guide.
http://www.worldpulse.com/pulsewire/about/guide
Warm Hug !
From Nepal

MADELEINE BWENGE's picture

Welcome message

I am very glad to rejoign our platform. It is a great pleasure for me. I congratulate very much mrs Neema for giving me news about the World Pulse. I promet you that I will be very active, because, World Pulse is for us a reply to ours most preoccupations, Please, scuse me because I don't speak English very well. I speak correctly French language,

Madeleine Bwenge

MADELEINE BWENGE's picture

NOS ACTIVITES

A travers ma structure dénommées "ACTION pour l'Education environnementale, genre et Développement Durable au Kivun, nous essayons de conscientiser l'opinion publique et plus particulièrement la femme à s'impliquer dans la protection de l'Environnement. Notre pays, la République Démocratique du Congo renferme d'énormes potentialités qui sont sont causes de multiples conflits. La femme congolaise continue à devenir victime desdits conflits lesquels ne cessent de l'anéantir. Certaines femmes voient leurs maris tués, de ce fait, elles deviennent veuves, d'autres subissent les viols ou encore l'abandon par leurs conjoints. D'autres deviennent des déplacées internes ou soit des réfugiées. Toutes ces situations avilissent la femme et l'anéantissent. Nos objectifs visent à rendre celles-ci à devenir des actrices du développement durable en vue de leurs autopromotion. C'est dans ce cadre que nous sollicitons auprès de World Pulse des appuis materiels et Financiers en vue de faire connaître aux femmes leurs droits, ensuite, les moyens pour la mise en place de micro-projets de reboisement et d'assainissement, mais aussi celui de vulgarisation des foyers améliorés en vue de combattre la déforestation pour lutter contre les changements climatique. Ensuite; l'intégration du genre dans le processus REDD+ constitue notre préoccupation majeure pour faire face à l'insécurité alimentaire.

Mqdeleine Bwenge

La partie Orientale de la République Démocratique du Congo dispose des villages se trouvant dans les îlôts et les presqu'îles du lac Kivu. Ces villages insulaires sont : Ihoka, Ishovu, Idjwi, Irambira, Luhihi, Birava, Ibindja etc...
Ces îlôts et presqu'îles renferment des populations estimées à +ou- 5000 âmes. Toutefois, ces familles sont confrontées à nombreux problèmes tels que : inaccéssibilité, absence et carrence en eau potable, inexixtence des marchés et centre d'approvisionnement, manque d'écoles etc...
Ces communautés dépendent à presque 80% de la pêche coutumière. A chaque sortie, elles utilisent la pirogue, les femmes, à la recherche de l'eau doivent apprêter la pirogue vers les villages riverrains.
Pour se rendre à la maternité, elles y vont en pirogue, elles font souvent face aux eaux troubles. Elles sont presque abandonnées à leurs tristes sort...
J'avais rendue visite aux mamans du village Ihoka, Ibindja et à celle de l'île d'Idjwi où j'avais eu à découvrir leurs multiples difficultés.
Comment s'en sortir ? A Ihoka, j'avais rencontré une équipe de pêche gérée par les femmes elles-mêmes. Grâce aux produits de pêche, elles assurent l'auto-prise en charge de leurs familles respectives.
Besoins : Projet d'adduction d'eau Potable
Acquisition de materiel aratoire pour l'agriculture
Acquisition de mareriel de pêche
Mise en place des centres d'alphabétisation
Mise en place des centres de santé.

Madeleine Bwenge

La République Démocratique du Congo est un vaste territoire. Cependant, dans sa partie Est, il existe certaines villages où l'on retrouvent de richesses minérales telles que : Or, Cuivre, étain,tantalite,wolfram,coltan etc...
Notons que la présence desdites ressources, au lieu d'apporter le bonheur au peuple congolais en général et au femmes en particulier, constituent plutôt la cause de leurs misère.
Etant donnée que ces ressources sont convoitées par les multi-nationales qui arment les groupes armés, d'autres part, les pays limitrophes ne cessent d'initier des actions tendant à déstabiliser les communautés locales dans le but d'exploiter et de piller lesdites ressources.
D'un côté, les communautés locales se voient confrontées aux problèmes d'insécurité permanente, à la pauvrété très aigue, à la problématique du VIH/Sida, car la prostitution y trouve facilement sa place, à l'émergence des infections sexuellement transmissible, à la pollution des eaux, car plusieurs sources d'eau servent au lavage des matières précieuses. D'où,les femmes et leurs enfants se voient confrontées à la problématique de la consommation des eaux contenant des produits radioactifs. Vous comprendrez que les risques sont grands; D'où, certaines actions visant le changement de mentalités sont à envisager.
Actions à Mener : Plaidoyers pour le respect des cahiers de charge initiés par les communautés locales et riveraines auprès des entreprises minières évoluant dans ces zones
-Mener des campagnes de sensibilisations auprès des femmes et des hommes sur les risques qu'ils encourent en contractant le VIH/SIDA et les IST,
-Initier des projets de micro-crédits et des Activités génératrices des revenus
-Sensibiliser les gestionnaires de ces entreprises et le gouvernement sur la Pollution des eaux., en itnitiant des actions de Plaidoyer.

MADELEINE BWENGE

Mon pays, la DRC est un vaste territoire qui s'étend sur une superficie de 234,5 Millions d'hectares. Il est compté parmi les pays les plus vastes de l'Afrique. Il fait aussi partie des pays les plus riches du continent en terme des Ressources Naturelles tant renouvelables que non Renouvelables. L'abondance de ses ressources, y compris son immense étendue constituent des atouts ind"niables pour un développement durable. Les eaux; les terres, la flore, lafaune sont autant des ressources naturelles renouvelables qui font la richesse de la DRC une base du développement durable.
1.1 SON HYDROGRAPHIE
Le congo est pourvu d'un réseau hydrographique très dense et bien réparti à travers tout le pays. Les plans d'eaux couvrent environ 3,5pour cent de la superficiedu territoire National.; 5e fleuve du monde par sa longueur estimée à 4.374km et le second par son debit moyen estimé à 39.000m3/sec. Le fleuve congo représente avec ses affluents, un énorme potentiel énergétique. Le congo dispose également de nappes phréatiques facilement exploitables que l'on trouve dans les alluvions et les formations gréseuses et calcaires ainsi que de 42 km de littoral sur l'océan Atlantique.
1.2 SOLS
Les ressources en terre congolaise représentent environ 227 millions d'hectares. Elles sont groupées en six principaux types de sols à savoir : -les andosols, les vertisols, les sols hydromorphes, les nitosols, les arenoferrals.
80 millions d'hectares sont jugés aptes à l'agriculture. Cependant, 10millions seulement sont consacrés aux cultures et aux pâturages.
1.3 VEGETATION
La flore congolaise est estimée à 170millions d'hectares de forêts naturelles représentant environ 10pour cent de l'ensemble des forêts tropicales du monde et plus de 47 pour cent de celles de l'Afrique. L'ensemble de la végétation constitue les écosystèmes terrestres comprenant : -lLes forêts marécageuses; les forêts ombrophiles; les forêts ombrophiles de transition; les forêts afro-montagnardes, les bambousaies à oxytenanthera abyssinca, les forêts sèches zambeziennes, les forêtsclaires soudaniennes, les forêts sclérophytes littorales, les mangroves, le fourré, la savane boisée, la savane herbeuse,les steppes herbeuses.
N.B La flore congolaise comprend 377 familles dont 216 familles des spermatophites pour la floreterrestre et 107 familles pour la flore aquatique.
1.4 RESSOURCES FAUNIQUES
La faune congolaise quant à elle recèle d'importantes réserves du monde.
-352 espèces de reptiles
-168 espèces de batraciens, 1.086 espèces d'oiseaux, 421 espèces de mamifères, 1.596 espèces d'invertébrés aquatiques dont 1.596 espèces d'invertebrés aquatiques dont 1.423 d'eau douce et 183 marines 544 espèces d'invertébrés terrestres, 1606 espèces de vetebrés aquatiques.
N,B La faune ichtyologique du Congo compte une quarantaine de familles représentant plus de 1000espèces dont près de 800 vivent dans le systèmes du fleuve congo et le reste dans les lacs de l'Est du pays.

MADELEINE BWENGE

1,5 LE SOUS-SOL
En déhors des Ressources Naturelles renouvelables, la RDC renferme dans son sous-sol d'abondantes ressources non renouvelables. Il s'agit de divers minerais tels que : Le CUIVRE, le ZINC, le COBALT, l'OR; le DIAMANT; la CASSITERITE, l'ETAIN,la COLOMBO-TANTALITE, la WOLFRAMITE, l'ARGENT, le MANGANESE, le CADNIUM; le CHARBON, le PYROCHLORE.
Les exportatios des produits miniers représentaient entre 1997-1998 plus de 8O% de recettes totales d'exportations, dont la part du Cuivre variait entre 3O et 45%.
La RDC produit aussi du pétrole offshore sur la côte Atlantique et la production variait au cours de ces deux années ci-haut citées à 3O.OOO barils par jour.

COMMENTAIRE :

L'Action pour l'Education environnementale au Kivu a tenu de faire connaître à l'opinion tant Nationale qu'internationale les potentialités de notre pays. Cette action vise à faire comprendre à toutes les personnes animées d'un esprit de Paix et de bonne volonté, les multiples causes des guerres incéssantes qui sont entretenues dans la partie Orientale de la République Démocratique du Congo.
Nous continuons à déplorer les conséquences de ces guerres de prédations sur les populations civiles et plus particulièrement sur la vie des femmes et des enfants.
En dehors des violences physiques que subissent les femmes lors de ces conflits armés, elles sont confrontées à des conditions sanitaires très précaires (campement dans des sites insalubres, promiscuité, carence en eau potable, insuffisance des moyens materiels pour l'hygiène individuel, maternité dans de mauvaises conditions...)
Nous assistons tout simplement à la destruction de la femme en tant que mère de toute une Nation...
Nous sollicitons le councours de toutes les femmes du monde entier pour unir leurs voix et leurs bonnes volontés en vue de plaider la cause de la femme congolaise Victimisée par les personnes en quête des ressources en terre congolaise.
Nous voulons la PAIX en terre congolaise et non la Guerre.
Nous continuons à dénoncer le pillage de nos ressources qui contribue ipso facto à l'appauvrissement du peuple congolais.
Nous sommes d'accord que les investisseurs viennent en RDC, mais pour la seule condition que les ressources de la RDC puissent être profitable aux communautés congolaises; nous insistons sur l'exploitation rationnelle desdites ressources en faveur des générations futures en RDC.

MADELEINE BWENGE

Le territoire de Walungu est l'un des huit(8) territoires composant la province du Sud-Kivu située dans la partie Orientale de la RDC.
Depuis plusieurs années, nous avons observé une situation très angoissante à laquelle plusieurs femmes se voient confrontées. Parmi ces femmes, certaines peuvent être âgées de 2O ans,3O voire même 5O. Leurs maris se dirigent vers les autres territoires ou Provinces du Pays, sous pretexte d'aller à la recherche de la survie. Ils se font munir des articles de 1ère nécessité (savon, piles, habits,...) pour la vente à un prix qui leur permettrait de réaliser des bénéfices.
Cependant, à la grande surprise de leurs épouses, certains conjoints réalisent facilement 5,1O,15 ans sans revenir au toit conjugal. Certains d'entre-eux reviennent après 5ans, lorsque l'épouse vient de concevoir, ce dernier rentre là où il était, pour revenir peut-être après 1Oans.
Pendant ce temps, ces femmes se heurtent à des problèmes liés à la survie, la prise en charge scolaire devient impossible, beaucoup d'enfant deviennent malnutris, Parmis ces femmes aussi, des signes de malnutrition sont souvent observé. Ces femmes sont localisées dans les localités de Mubombano, Burhale, Lurhala... On les a surnommé les Bajandikes, en langue locale, ce qui signifie : femmes abandonnées.
Le grand problème est que l'on arrive pas à définir leur statut ,
-L'ignorance de leurs droits fait qu'aucune action n'est menée en justice contre leurs conjoints déserteurs en vue de corriger ce manquement et non respect d'engagement.
-L'Etat congolais n'intervient pas non plus pour réprimer ces maux qui rongent la société.
-Les enfants issus de ces mariages deviennent tout simplement victimes.
-Ces va et vient de ces hommes exposent ces femmes à la contamination par le VIH§SIDA
NB Ces cas sont fréquents dans les zones minières. Certains hommes finissent par perdre définitivemment leurs vie dans ces aventures.
ACTIONS A Préconiser :
-Sensibiliser ces femmes à la connaissance de leurs droits
-Mettre en place des projets de micro-credits remboursables, y compris des activités génératrices de revenus
-Intenter des actions en justice et solliciter la réparation pour les préjudices subies.

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Letters to a Better World

Letters to a Better World

Community »

Connect with women on the ground worldwide

womenspace's picture

CAMBODIA: Ordinary Women Can Make a Difference

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative