Community Update

World Pulse Toolkits Available!

At World Pulse, we recognize the need for ongoing learning—for you and for your community! Our toolkits are all available here.

We are especially excited to share our signature Citizen Journalism and Digital Empowerment Curriculum. Start learning today!

Année internationale des descendants africains

africa_lilidoleron.png

La déclaration de 2011 comme l'Année internationale des descendants africains est une reconnaissance tacite du processus historique de l'exclusion, l'oppression et de subordination a été la victime des peuples africains et leurs descendants dans les Amériques, à la suite de la mise en place d'un modèle mercantiliste économiques la politique européenne de la colonisation de l'esclavage.

C'est pourquoi en 2011 les célébrations ne doit pas être dilué dans l'afro-trivial, bien que, la danse, la musique, la nourriture, de l'artisanat et les costumes sont un élément clé de notre patrimoine culturel, ne devrait pas se présenter comme la caractéristique de base et de représentation unidimensionnelle descendants africains, il faut un an pour un affichage trivial de l'exotique et différent, et devenir un spectacle de sujets (comme) noir (comme) pour les spectateurs (comme) blanche (as).

L'Année mondiale de descendance africaine et doit être consolidée que la fixation et l'occasion de se remémorer, visible et raconter notre histoire, inconnu pour beaucoup (comme), même pour nous (que) eux-mêmes. Plus d'un an pour célébrer les descendants africains devrait être une année de rappeler que la présence des Africains sur le continent n'est pas un hasard, ni le produit d'une activité touristique ou de la migration volontaire, est nécessaire au point aussi bien dire Fanon, la progressive «enterrement originalité culturelle "de notre peuple provoqué par le colonialisme.

De même, l'accent ne devrait pas être placés dans la commémoration de la libération de la colonisation, nous ne pouvons pas négliger le fait que cette indépendance est généré comme une explosion sociale dans un continent historiquement opprimées, les gens refusent de rester soumis aux caprices des colonies françaises, espagnoles et portugaises introduite avec le début de la «traite des esclaves." La colonisation a été soutenue par l'idéologie de mépris pour l'homme noir, qui a cherché à justifier l'expropriation de leurs terres et de l'esclavage sur leur territoire, déshumanisant les descendants africains et africains comme un moyen de légitimer une oppression historique.

Il devient alors pertinent, l'appropriation de cette année par les personnes d'ascendance africaine, le démantèlement de la parole raciste "hégémonique" et l'inclusion de notre discours traditionnellement conçue comme périphérique.

L'Année internationale des descendants africains devraient être l'occasion de démocratiser les descendants africains, les gens doivent prendre leur lutte pour que le besoin d'affirmation et de reconnaissance, la lutte africaine ne peut pas rester comme avant élites africaines séquestrés dans les milieux universitaires intellectuels africains, la lutte d'ascendance africaine doit être une lutte active participative, accessible à tous.

C'est une occasion de faire des propositions, de nous faire entendre par les Etats, à la demande des réponses à nos besoins en matière de participation politique et civique, à la demande de la disposition où il n'est pas encore un cadre juridique pour reconnaître et préserver la diversité de ce qui nous faisons partie, comme aussi visant à assurer le respect effectif de nos droits humains si souvent gâché.

Un an à la promotion de la reconnaissance de soi, affirmation de soi et la participation d'ascendance africaine dans ces domaines historiquement nié, il est temps de comprendre et de déconstruire l'idéologie de mépris, le vol et le cambriolage dont nous avons exploité pour la construction de profit et de l'empire que nous avons encore oppriment.

Comptez sur nous (que) et de notre organisation et à la création collective de co-leaders de l'aliénation du peuple (que) d'ascendance africaine à l'éradication du racisme, et l'exclusion endorracismo africains.

Sociologue Pineda Esther G.
estherpinedag@gmail.com

Downloads

Magazine »

Read global coverage through women's eyes

Letters to a Better World

Letters to a Better World

Community »

Connect with women on the ground worldwide

womenspace's picture

CAMBODIA: Ordinary Women Can Make a Difference

Campaigns »

Be heard at influential forums

WWW: Women Weave the Web

WWW: Women Weave the Web

Programs »

Help us train women citizen journalists

World Pulse Voices of Our Future

World Pulse Voices of Our Future

Partners »

Join forces with our wide network of partners

Nobel Women's Initiative

Nobel Women's Initiative